Jura Nature Environnement
Plus de 40 ans au service de la nature dans le Jura
Je m’engage ! Devenez adhérent de l’association Jura Nature Environnement Devenez adhérent de l’association Jura Nature Environnement
Recherche rapide

Appel à bénévoles référents pour les récoltes de graines « Végétal Local »

JNE et sa fédération régionale FNE FBC développent depuis 2 ans le programme Végétal Local. Afin de trouver un nombre de sites suffisant pour répondre aux exigences du label Végétal Local, nous faisons appel à votre connaissance de terrain pour nous aider à identifier des sites de récolte.

Tout d’abord qu’est ce que Végétal Local ? Il s’agit d’un label (une marque) mis en place au niveau national par la Fédération des CBN, l’AFAC Agroforesterie et Plante&Cité pour organiser des filières de plantes ligneuses ou herbacés dont l’origine géographique et la diversité génétique est garantie. La France est répartie en 11 zones biogéographiques, nous sommes dans celle nommée « Bassin Rhône-Saône et Jura » s’étendant globalement du nord-Isère au pied des Vosges et de la Suisse aux coteaux bourguignons inclus.

JNE et le réseau FNE BFC sont labellisés comme récolteurs de semences de ligneux depuis l’an dernier. L’objectif premier est d’ici quelques années de planter des haies ou de promouvoir l’achat d’arbres et d’arbustes originaire du territoire, en cohérence avec notre programme Biodiversit’Haies.

C’est pourquoi nous recherchons un maximum de sites de récoltes pour une 20aines d’espèces (liste évolutive d’année en année, en PJ) et faisons appel à vous !
Globalement un site de récolte doit répondre à plusieurs critères :

  • être éloigné des sites ayant fait l’objet de plantations depuis 1970 (souvent les pourtours de villages et lotissements ont été plantés)
  • offrir une ressource importante de l’espèce cible (>50 pieds en âge de fructifier) sur un même périmètre (à l’exception d’espèces disséminées comme les poiriers sauvages, merisier à grappe, etc.)
  • avoir un propriétaire joignable (public ou privé) qui nous accorde la récolte

Et pour constituer un lot de graine d’une espèce, il nous faut récolter sur au moins 3 sites différents et distant les un des autres.

Vous l’aurez compris, un site de récolte idéal est donc un site qui présente une bonne quantité de fruits accessibles et rassemble plusieurs espèces de la liste ou une forte densité d’une espèce peu répandue !

Étant donné la grande variabilité de fructification des essences d’une année sur l’autre, nous mettons en place un outil pour cartographier des sites de récoltes potentiels et la liste d’espèces par site et cherchons si possible des personnes « référentes » par secteur pouvant nous indiquer l’état de la fructification et éventuellement nous aider à récolter.

Si vous connaissez autour de chez vous ou sur votre territoire professionnel des sites pouvant correspondre aux critères indiqués, vous pouvez nous retourner les fiches téléchargeable ci-dessous sous forme informatique ou papier :

Pour les curieux, plein de documentation sur Végétal Local ici : http://www.fcbn.fr/vegetal-local-vraies-messicoles et nos précédentes actions : http://www.jne.asso.fr/?s=V%C3%A9g%C3%A9tal+Local

Et bien sûr nous nous tenons à votre disposition pour plus d’informations !

Opération de sauvegarde d’un Poirier sauvage d’exception à Reithouse

Un vieux poirier sauvage (Pyrus communis pyraster) de taille exceptionnelle est présent au cœur des Teppes de Reithouse (pâturages communaux). Nettement fragilisé par les coups de vents de l’hiver (chute d’une grosse charpentière), la commune de Reithouse et JNE s’inquiète de l’avenir de l’arbre et de son patrimoine génétique.

                          Le fameux Poirier des Teppes de Reithouse

En effet, on trouve peu ses congénères et sa descendance aux alentours. C’est pourquoi nous vous invitons à participer à une opération de greffage de ce poirier dans les haies et lisières des Teppes de Reithouse, sous la houlette de l’association Fredobio.

Ce secteur est notamment identifié par JNE comme site de récolte dans le cadre du programme Végétal Local.

RDV 16h30 devant la mairie de Reithouse pour une initiation à la greffe avant de se rendre sur le site.

Contact et inscription : willy@jne.asso.fr – 06.89.21.24.94

 

Chantier restauration de saules têtards — Saint-Laurent-la-Roche —

Nouveau chantier de restauration de saules têtards sur la commune de Saint-Laurent-la-Roche ! 

Au total une dizaine de saules ont été entretenus le long d’un cours d’eau. Ce projet à été réalisé grâce à l’accord et au soutien de l’agriculteur sensible aux enjeux paysagers et écologiques d’un tel projet, et attaché à l’histoire (l’héritage) de ces anciennes pratiques agricoles qui ont marquées nos paysages.

L’élagage et la taille ont été effectués par un professionnel dont l’intervention fut nécessaire au vu du diamètre important de certaines branches.

D’autres arbres ont été implantés (par bouturage de branches) le long du cours d’eau au niveau de portions sans arbres et également de part et d’autre des saules sénescents.

Et après ? 

Voilà à quoi pourrait ressembler le site de Saint-Laurent-la-Roche d’ici quelques années !

Pourquoi ?

Les arbres têtards sont des arbres au port particulier : tronc massif d’une hauteur de quelques mètres seulement dans notre région, couronnés d’un branchage en boule leur valant le nom de Têtard, parfois Trogne, ou encore Tête de chat. Créés de la main de l’Homme, ils étaient régulièrement taillés à une hauteur définie pour éviter l’abroutissement par le bétail. En fonction de leur diamètre et de leur qualité, les branches (ou rejets) avaient différents usages : bois de chauffage, vannerie, fourrage, etc.
Les têtards représentent non seulement une source de production de bois, mais aussi un patrimoine paysager, historique et biologique d’une grande richesse.
Ces témoins de pratiques passées constituent de surcroît un lieu de vie pour une multitude d’animaux et de plantes.

Intéressé, curieux ? 

Pour les propriétaires et autres personnes intéressées par la création ou l’entretien des saules têtard consulter la fiche dédiée ici

Pour en savoir plus sur les arbres têtards cliquer ici

Le Projet Biodiversit’haies …

Coordonné par notre fédération régionale FNE BFC France Nature Environnement Franche- Comté, ce programme se décline en 4 volets dans le Jura.

Bilan du « Verger en fête »

Samedi 7 octobre se déroulait la quatrième édition du « Verger en Fête » organisée par la ville de Lons-le-Saunier. A cette occasion l’association était présente afin d’animer l’événement mais également de faire découvrir ses actions en rapport avec le thème de l’événement.

Au programme : Plantation de pépins de pommes sauvages pour les plus petits …

Et pour les grands, questionnaire autour de la pomme et des haies et reconnaissance des essences d’arbres et arbustes autochtone peuplant nos haies.

Une activité de dépulpage de baies et fruits des espèces présentées ci-dessus a également été réalisé dans le cadre de notre programme « Végétal Local ». Le dépulpage consiste à extraire la graine de la chair du fruit. Ces graines, une fois séchées, seront livrées à des pépinières qui nous retournerons ensuite les plants afin de les replanter lors de nos chantiers de plantation de haies.

Nous remercions tous les participants pour ce moment de partage et de convivialité !

Pour plus d’informations sur les projets que nous menons, nous vous invitons à consulter la rubrique « L’œil de Lynx » pour y découvrir notre dernier bulletin avec un dossier spécial : « Quel avenir pour nos haies ».

Vous pouvez également consulter le site internet de FNE – BFC concernant les projets : « Végétal Local » et « Biodiversit’haies ».

Verger en fête à Lons-le-Saunier

Comme chaque année, JNE animera un stand à la Fête du verger, dans le verger conservatoire du Solvan aux cotés notamment des Croqueurs de Pommes et de la Ville de Lons-le-Saunier.

Cette année, le focus sera porté sur le Programme Végétal Local. Vous pourrez donc découvrir des graines et baies de différents arbres et arbustes sauvages, et participer à leur dépulpage !