Jura Nature Environnement
Plus de 40 ans au service de la nature dans le Jura
Je m’engage ! Devenez adhérent de l’association Jura Nature Environnement Devenez adhérent de l’association Jura Nature Environnement
Recherche rapide

A la découverte des odonates… retour sur une journée riche en observations !

Le lundi 3 juillet 2017 était organisée aux alentours de la commune de Rye une session de formation « A la découverte des libellules » pour les bénévoles de JNE.

Malgré des conditions météorologiques relativement peu favorables à cet exercice, nos membres – débutants et confirmés – ont répondu présent à l’appel… et bien leur en a pris, puisqu’ils ont pu (re)découvrir 18 espèces de zygoptères et d’anisoptères (ndlr. demoiselles et libellules) peuplant les mares, étangs et rivières de la Bresse jurassienne.

« L’étang Jacquot, entre lisière forestière et prairies cultivées »

Retour en image et en explications sur cette riche journée grâce au compte-rendu de notre animateur d’un jour, Gwénaël David.

Lien : Journée Odonates JNE – Rye 03.07.2017

Merci à tous pour votre participation, et à bientôt pour de nouvelles journées d’échange !

« De g. à d. : Ishnura elegansAnax imperatorCordulia aenea »

Restitution du suivi des amphibiens à la Bibliothèque de Montmorot 21/04

Teaser suivi amphi2017Tout au long du mois de mars, un suivi a été réalisé par les bénévoles de JNE et étudiants de Montmorot (le GNAJ) pour compter crapauds, grenouilles et tritons sur le site de migration de la Combe Erlin. Les amphibiens en péril sur la route ont bénéficié d’un « coup de pouce » pour traverser afin d’éviter leur écrasement.

Cette 3eme année de suivi permet de mieux connaitre l’évolution des populations de ce petit territoire test.

Un temps de restitution de ce suivi est organisé le vendredi 21 avril 2017 à 19h00 à la bibliothèque de Montmorot.

Affiche du suivi :

Affiche Suivi amphibien

 

JMZH : Chantier participatif sur le futur ENS des Étangs Vaillant

Un chantier participatif s’est déroulé le mercredi 15 février 2017 à Chapelle-Voland dans le cadre de la Journée Mondiale des Zones Humides. Organisée conjointement par l’association Jura Nature Environnement et la Fédération Départementale des Chasseurs du Jura, tous deux gestionnaires de milieux naturels sur ce site, cette journée a consistée à réaliser l’entretien du marais du Clousiot pour le maintien de sa biodiversité.

Au programme pour les six participants : coupe de ligneux et débroussaillage pour éviter la fermeture et la disparition de plantes herbacées, remise en lumière d’une mare pour favoriser l’accueil des amphibiens, ratissage d’une zone de roselière pour lui redonner une jeunesse, création d’abris pour la faune, etc.

Ce site particulier fait l’objet cette année d’une labellisation en tant qu’Espace Naturel Sensible par le Département du Jura, permettant de rassembler de manière cohérente l’ensemble de zones humides des Etangs Vaillants, de l’amont vers l’aval ! Il est par ailleurs classé au titre de Natura 2000.

Bilan du chantier « Mare du Clousiot »

Petit retour en image du chantier « Plongeons dans la mare » le 22 octobre, en partenariat avec le CPIE de la Bresse du Jura.

Une quinzaine de personnes se sont rassemblées pour entretenir la mare prairiale de Mr Ecoifier, éleveur de bovins à Chapelle-Voland. Cette mare se situe à quelques dizaine de mettre seulement des parcelles du Clousiot qui appartiennent à notre fédération régionale FNE-FC.

L’objectif principal de cette journée participative était de valoriser sa double fonction d’abreuvoir et de « hot spot » de la biodiversité.

En effet avec le temps la mare s’est envasée et pour aller boire, le bétail se retrouvait à pénétrer dans la mare, piétinant et remuant la vase et enrichissant le milieu de ses déjection : la recette idéale pour finir d’asphyxier les plantes et la faune (effet d’eutrophisation). Ci-dessous la mare en été 2016 :

mare-du-clousiot-chapelle-voland

C’est ainsi que nous avons curé certaines parties de cette grande mare, manuellement et mécaniquement !

curage-de-la-mare

Afin d’éviter la pénétration par le bétail, une clôture a ensuite été posée autour, créant ainsi une protection pour ce milieu aquatique. Seul un accès « en dur » permet au bétail d’aller s’abreuver dans la mare. Cet aménagement permet d’éviter le piétinement, maintenant l’eau plus limpide au profit à la fois du bétail et de la biodiversité. De plus, cela permet d’éviter des risques sanitaires pour les bovins.

dscn5345

Une journée d’action réussie grâce à la forte mobilisation de tous : Mr Ecoifier (l’agriculteur), les bénévoles et habitants du secteur et les salariés du CPIE et de JNE !

affiche-chantierAffaire à suivre au printemps 2017 pour évaluer les bénéfices écologiques et agronomiques du chantier !

Suivi des amphibiens sur un site d’écrasement à Montmorot !

Le projet de suivi et de protection des amphibiens à Montmorot s’est déroulé à nouveau cette année , du 3 mars au 16 avril 2016, avec une petite différence toutefois puisque c’est une classe de BTSA Gestion et Protection de la Nature en apprentissage au lycée agricole de Montmorot qui a pris la coordination du suivi !

Un bilan sera fait au cours de l’année, mais il est déjà possible de découvrir l’action à travers l’émission radio « Point d’interrogation » sur l’action (12min), le bilan 2015, et ces quelques documents informatifs à télécharger :

Fiche descriptive des amphibiens

La migration des amphibiens

Pour plus d’infos, contacter Sébastien : sebastien.ficheux@educagri.fr ou Willy : willy@jne.asso.fr

 

Compte rendu du chantier éco-volontaire à Montmorot

Une quinzaine de bénévoles ont répondus présent ce samedi 31 octobre à la Combe Erlin, commune de Montmorot, pour participer au chantier éco-volontaire organisé par JNE. C’est sous un grand soleil que nous avons pu réaliser différents aménagements en faveur de la petite faune et des milieux humide :

  • La mise en exclos d’une mare, pour éviter le piétinement et la pollution organique par le bétail. Une clôture à été posée sur les 2/3 de la mare, afin de lui laisser un libre développement, tandis qu’une extrémité est en libre accès par le bétail pour s’abreuver.

IMG_3787 - Chantier nature - mare (3)

  • Un accès au cours d’eau a également été aménagé pour le bétail, afin d’éviter une érosion trop forte des berges.
  • La création de gîtes pour la faune terrestre et semi-aquatique, aux environs de la mare et du cours d’eau. Ces gîtes ont été créés à partir des rémanents issus de la taille d’entretien de trois vieux saules têtard : buches, branches et brindilles. Mis en tas à des endroits stratégiques, ils serviront d’abris pour la faune, et notamment de sites d’hibernations pour les amphibiens.

IMG_3787 - Chantier nature - têtard (3)

  • Le tronc creux des arbres têtards ont également été remplis de branches et brindilles afin de reconstituer un terreau, favorable à plusieurs espèces d’insectes saproxylophages, tel que le cétoine doré.
  • Une petite mare au bord d’un chemin communal a également été restaurée. En effet, elle s’était comblée au fil du temps et il ne restait qu’une faible lame d’eau recouverte par un herbier d’iris. L’arrachage d’une partie de ces derniers, ainsi que le curage de la mare a permis de lui redonner de la profondeur et de la lumière, deux éléments indispensable à la multiplication de la vie aquatique !SAMSUNG

Ce chantier a été organisé en partenariat avec la commune de Montmorot, qui nous a notamment fournit la clôture pour la mise en défens de la mare, et avec ECLA, propriétaire des parcelles et du cours d’eau.

Un grand merci aux participants pour leur motivation et leur bonne humeur !

Enquête participative sur la Salamandre tachetée

2009_03080109 - Salamandre tachetée (2)

Samedi 11 juillet dernier a eu lieu une matinée de prospection sur la Salamandre tachetée dans la reculée de la Vallière. Cette sortie avait pour objectif de compléter les informations recueillies à l’occasion d’une enquête participative sur ce territoire en 2014-2015. Plusieurs nouveaux sites ont été trouvés, pour la plupart des larves en cours d’eau

P1180907

Les résultats de cette enquête seront visibles sous la forme de panneau à partir de septembre à l’exposition sur la biodiversité au Musée des Beaux Arts de Lons-le-Saunier. Sera également exposé les résultats de l’enquête hérisson de l’agglomération lédonienne.

http://www.musees-franchecomte.com/?p=597