Aller au contenu

Visite de chantier du contournement de Lons-le-Saunier

Ajout à mon calendrier iCal/Apple Outlook Google

Vendredi 27 juin 14h30, départ du Conseil Général pour une visite en car du chantier du tronçon nord du contournement ouest de Lons-le-Saunier. De nombreuses personnalités ont répondu à l’invitation : le Préfet du Jura, des représentants du département (Marc Henri Duvernet et Danielle Brulebois, etc.), le député-maire de Lons, les élus des communes et les entreprises concernées, l’ONF et la presse locale.

Le Président du Conseil général, Christophe Perny, avec ses remerciements a ouvert la visite par un discours sur les cofinancements et les partenaires (Etat, Région et ECLA) et a rappelé les objectifs et les enjeux de la création de la structure au coût de 46 millions d’euros.

 

Du SDIS 39 au giratoire de l’Etoile, aux quatre arrêts, les explications techniques d’Yves Marietta, sous-directeur des investissements routiers, ont renseigné les visiteurs sur les ouvrages, l’avancée des travaux du tronçon nord avant son ouverture en automne 2014.

Les visiteurs ont découvert les passages inférieurs à petites faunes (renards, blaireaux, amphibiens…), les mares créées en mesure compensatoire (bénéfiques à un petit crapaud devenu rare en plaine, le Sonneur à ventre jaune), les rives aménagées en larges passages sous l’ouvrage de franchissement de la Madeleine pour la grande faune (chevreuils, sangliers, renards, blaireaux…).

 

Passage à faune

Au franchissement de la voie communale de Montmorot, l’ONF a présenté l’aménagement paysager avec la plantation de près de 20 000 arbres aux essences majoritairement locales le long des 7,7 km de chaussée, de l’Etoile à Gevingey.

JNE, intervenant sur la limitation de l’impact de l’infrastructure sur la faune sauvage du secteur, a précisé l’intérêt du choix des lieux de plantation des arbres aux essences préconisées pour parer aux collisions mortelles toujours trop fréquentes, notamment les rapaces nocturnes au vol bas en chasse.

Les mesures pour la sauvegarde de la biodiversité ne s’arrêtant pas aux abords de l’ouvrage, les visiteurs ont été également très intéressés par les mesures de protection prises avec la LPO pour la chouette Chevêche d’Athéna avec la pose de nichoirs volontairement éloignée du contournement.

Aimée Menin

 

Bassin temporaire à restaurer et à conserver

 

Jura Nature Environnement

21 rue Rouget de Lisle
39000 Lons-le-Saunier

03 84 47 24 11

contact@jne.asso.fr