Jura Nature Environnement
Plus de 50 ans au service de la nature dans le Jura
Je m’engage ! Devenez adhérent de l’association Jura Nature Environnement Devenez adhérent de l’association Jura Nature Environnement

Chantier participatif sur les pelouses sèches de Chaudes-au-Loup

Ce samedi 7 mars, Jura Nature Environnement prouvait l’existence de son don d’ubiquité, en étant présent sur deux chantiers : l’aménagement d’une mare à Veria et l’entretien des pelouses sèches de Chaudes-au-Loup. Pour l’instant, gardons les pieds au sec et marchons du côté de Chaudes-au-Loup, à Rainans… L’activité était animée par Jura Nature Environnement et faisait partie du programme d’animations de Natura 2000 Serre et Chaux, mis en place par la Communauté d’Agglomération du Grand Dole. Les participant.e.s y étaient 16, dont de nombreux riverains.

L’objectif global était d’encourager le développement de la faune et de la flore si particulières des pelouses sèches. (Si vous savez déjà ce que sont les pelouses sèches, vous pouvez directement passer au prochain paragraphe 😉). Les pelouses sèches sont des milieux qui ont été façonnés et entretenus par les acti­vités pastorales traditionnelles pendant des siècles. Elles se trouvent sur des terrains superficiels, pauvres en nutriments, où la roche affleure. Face à de telles conditions, une végétation diversifiée et spécifique s’y développe, comme les orchidées et les plantes aromatiques. Pour ne pas perdre cette flore ni la faune qui y est liée, nous avons besoin de renouer avec des pratiques disparues depuis des années sur ces terrains peu productifs : un pâturage raisonné centré sur la qualité et non la quantité. Les chantiers consistent souvent à débroussailler les zones inaccessibles aux bêtes, pour que celles-ci puissent accéder à la pelouse et l’entretenir.

Pour télécharger la brochure sur les pelouses sèches de Chaudes-au-Loup : cliquez ici

Les pelouses sèches de Chaudes-au-Loup, classé Espace Naturel Sensible, font ainsi l’objet d’un projet de conservation. A l’aide de ce projet concerté entre le Grand Dole, la commune de Rainans et Jura Nature Environnement, un pâturage est remis en place par Arnaud DAVID, éleveur ovin à Rainans.

Concernant le chantier du 7 mars, il se voulait complémentaire à des travaux de réouverture plus conséquents qui se déroule la semaine suivante. Le chantier s’est donc concentré sur de petites actions manuelles ayant une forte plus-value pour le milieu naturel :

  • il fallait tout d’abord libérer un murger des arbustes qui l’avaient recouvert. Un murger est un tas de pierre effectuée au fil du temps par les bergers qui épierraient les pâturages et les prés de fauche. Une fois installés, ces murgers servent d’abri à de nombreux reptiles, insectes et même à certaines espèces d’oiseaux. Remettre en lumière le murger permet de restaurer l’espace vital des espèces citées.

Débroussaillage du murger, avant et après (repérez le merisier dans le rond rouge)

  • Ensuite, l’équipe s’est attelée à libérer le sol des débris du précédent débroussaillage : en se décomposant, ils auraient changé l’équilibre du milieu par l’apport d’humus, modifiant la végétation spécifique qui s’y trouve

  • Enfin, un linéaire d’ancien barbelé, pris dans une haie, a été retiré.

Comme les photos le montrent, le défi a été relevé haut la main ! Un grand merci aux participants, à la commune de Rainans ainsi qu’à Arnaud David pour leur participation.

Il n’y a plus qu’à se retrouver au printemps, pour la découverte des fleurs les plus emblématiques du site !

(Et si vous avez envie de participer à des chantiers similaires, n’hésitez pas, abonnez-vous à la newsletter de Jura Nature Environnement : envoyez un mail à contact@jne.asso.fr)

Ce chantier a bénéficié de financements européens FEADER et État dans le cadre de Natura 2000.