Aller au contenu

Utilisation de semences locales pour la restauration de prairies agricoles : un premier test encourageant sur le bassin versant de la Veyle

Ajout à mon calendrier iCal/Apple Outlook Google

 

Le mardi 10 mai une visite de parcelle a eu lieu sur la commune de Biziat dans le cadre du LEADER « Mieux connaître, préserver et restaurer les prairies naturelles à forte biodiversité du bassin versant de la Veyle » porté par Syndicat Mixte Veyle Vivante. Cette visite a été l’occasion de découvrir une parcelle semée à l’automne dernier avec les graines de deux prairies sources choisies pour leur qualité fourragère et leur caractère naturel.

Cela faisait 4 ans que Pascal DEROCHE, exploitant de la parcelle semée, essayait en vain de passer sa parcelle en prairie. Pour cause, le caractère inondable de cette dernière située proche d’un bief. Après un test de semis de moha qui n’a pas recouvert toute la parcelle, il a décidé de tenter l’expérience et d’être accompagné par le Syndicat Mixte Veyle Vivante dans le semis de graines sauvages et locales afin de restaurer sa prairie. Suite à une préparation du sol en trois étapes, le semis a été réalisé le 24 septembre par la CUMA de Biziat avec une densité de 14Kg/ha. Malgré trois inondations pendant l’hiver, une bonne levée est observée et aucun trou n’est constaté dans la parcelle.

Lors de la visite, Remi BERTHET d’ACSEL Conseil-élevage et Martin FARGEAT d’ECOTOPE ont présenté les caractéristiques de la parcelle semée ainsi que des parcelles sources. La parcelle semée a été divisée en deux parties pour accueillir les graines de chacune des parcelles sources séparément. Dans chaque partie, on retrouve les espèces caractéristiques de ces parcelles notamment le Brome rameux lié aux prairies humides. Le nombre d’espèce est cependant moins important dû au sol riche de la parcelle ensemencée. Cependant de nouvelles espèces devraient s’exprimer au fur et à mesure de l’évolution de la prairie.

Dès ce printemps, la prairie a été fauchée pour en faire de l’enrubannage. Les agriculteurs présents lors de la visite et participant également au programme cette année, ainsi que Pascal DEROCHE se sont dits satisfaits de ce test. De quoi encourager d’autres agriculteurs à se lancer !

Compte-rendu : Marinne LECLERCQ (FNE Ain)

Jura Nature Environnement

21 rue Rouget de Lisle
39000 Lons-le-Saunier

03 84 47 24 11

[email protected]