Jura Nature Environnement
Plus de 50 ans au service de la nature dans le Jura
Je m’engage ! Devenez adhérent de l’association Jura Nature Environnement Devenez adhérent de l’association Jura Nature Environnement

Atelier Plessage de haie en Bresse

Une info d’un partenaire :

Atelier participatif : le plessage d’une haie

Samedi 7 mars de 9h30 à 12h

Maison de la forêt et du bocage à Saint-Martin-en-Bresse (Perrigny)

La Bresse, terre de traditions et de savoir-faire, peut se targuer d’avoir un paysage bien particulier. Le territoire bressan est couvert de petits bois clairsemés, dont la plupart appartiennent aujourd’hui à des domaines privés.

C’est à la lisière de cet espace naturel privilégié qu’est pratiquée le plessage, ou « couchis du bouchon » en patois bressan. Le plessage est, par définition, un savoir-faire traditionnel de taille des haies vives.

C’est quoi le plessage ?

Cette pratique est évoquée dès l’époque romaine et est très répandue au Moyen-âge. Elle permet de constituer des barrières naturelles pour garder les animaux dans un périmètre bien défini. L’intérêt par rapport à des clôtures en bois mort est que la barrière plessée vieillit bien mieux : le bois mort finit par pourrir alors que le bois vivant du plessage se régénère chaque printemps et croît.

Cette technique pratiquée jusque dans les années 1960, consiste à déboiser manuellement un espace, à l’aide d’outils tels que la serpe ou la goyarde, afin de fabriquer des haies avec les branchages récoltés. On déboise, on attache et on fignole notre haie : c’est un savoir-faire qui permet bien des choses, et reste encore aujourd’hui très économique. De plus il possède un double avantage : il  dissuade le bétail de s’échapper et favorise l’écoulement des eaux par temps pluvieux. Autrefois, le plessage était réalisé une fois tous les 6 à 12 ans, et le surplus de branchages était récolté pour en faire du bois pour l’hiver.

Très esthétique, la haie plessée constitue une alternative intéressante au « béton vert » que constituent les haies de thuyas, peu propices à la biodiversité. Aujourd’hui, cette technique peut servir à des particuliers ou des collectivités pour clore une parcelle à moindre coût. Elle évite les trouées qui ont tendance à se former sur des haies non taillées, limite l’ombre portée sur le jardin grâce à sa faible hauteur et fournit du bois de chauffage lors de la taille.

Et vous, savez-vous plesser les haies ?

Dans l’espoir de sauvegarder ce savoir-faire des ateliers grandeur nature ont été imaginés, où chacun est invité à participer. C’est à la Maison de la forêt et du bocage, à Saint-Martin-en-Bresse, le 7 mars, que se tiendra l’atelier plessage des haies, de 9h30 à 12h. En suivant les conseils de ceux qui ont pu encore voir cet art être perpétué le siècle dernier, tout le monde est invité à plesser, en s’armant cependant d’un équipement réglementaire, à savoir des bottes, des vêtements pas trop salissants et un outillage de plessage (type goyarde ou serpe). Ces haies sont considérées maintenant comme « patrimoine » en raison de leur valeur ethnologique.

Louis PAGAND de Saint-Martin-en-Bresse, Bernard et Louis CORCELLE de Saint-Germain-du-Plain, qui ont pratiqué le plessage autrefois viendront vous transmettre leur connaissance.

C’est dans cette ambiance de partage de savoir intergénérationnel que nous espérons vous retrouver nombreux !

Cet atelier est gratuit et ouvert à tous, il suffit de s’inscrire au 03 85 76 27 16.

Contact presse :

Visuels disponibles sur demande

Dorothée Royot : 03 85 76 27 16

promotion@ecomusee-de-la-bresse.com