Jura Nature Environnement
Plus de 40 ans au service de la nature dans le Jura
Je m’engage ! Devenez adhérent de l’association Jura Nature Environnement Devenez adhérent de l’association Jura Nature Environnement
Recherche rapide
Bienvenue !

Bienvenue sur le site de Jura Nature Environnement, Association d’Intérêt Général, membre de Franche-Comté Nature Environnement et de France Nature Environnement, Fédération Nationale reconnue d’Utilité Publique.

jusqu’à début avril : suivi et sauvetage des amphibiens à Montmorot

Teaser suivi amphi2017

Tout au long du mois de mars, accompagnez les bénévoles de JNE et étudiants de Montmorot (le GNAJ) pour compter crapauds, grenouilles et tritons sur le site de migration de la Combe Erlin. Les amphibiens en péril sur la route bénéficieront d’un « coup de pouce » pour traverser afin d’éviter leur écrasement.

Cette 3eme année de suivi permettra de mieux connaitre l’évolution des populations de ce petit territoire test.

Inscription sur ce lien : https://framacalc.org/=suivi_amphibiens_2017

Et renseignements auprès des contacts ci-dessous :

Affiche Suivi amphibien

 

Plantation de Haie

25 à 30 bénévoles rassemblés à l’occasion de la plantation de haie chez Thomas et Flora, maraîcher bio à Orchamps !

Photo : André Siclet – Le Progrès

Organisée par Dole Environnement et JNE dans le cadre du projet Biodiversit’Haies de FNE Franche-Comté, cette action a permis de planter pas moins de 480 arbres sur 350m de long. Cette haie permettra à terme de répondre à la fois à des enjeux agronomiques (protection du vent, production de matière pour le paillage des planches de maraîchage, etc.), écologiques (accueil de la biodiversité dans une territoire plutôt ouvert, prolongement d’un corridor, etc.) mais aussi humains (récoltes, cadre de vie).

Un grand merci aux bénévoles qui ont permis le bon déroulement de ce chantier « entre les gouttes » !

Nuit de la chouette à Oussières

Nous vous invitons à venir découvrir la faune nocturne dans le cadre exceptionnel de la Chênaie d’Oussières le 08 mars 2017. Cette nuit de la chouette est organisée en partenariat avec le CPIE et Natura 2000 de la Bresse du Jura !

Bilan d’un chantier participatif à Authume le 18 février 2017

Les terrains communaux d’Authume situés à la Combe Au Loup (autour du moto-cross) sont constitués de pelouses sèches, dont l’inventaire révèle la présence d’un cortège d’espèce de faune et de flore d’un grand intérêt. Ce territoire avait notamment fait l’objet d’investigation lors des 24 Heures Naturalistes organisées par la LPO Franche-Comté, Jura Nature Environnement et le Grand Dole en 2014.

De fait, ce territoire bénéficie du programme de conservation des pelouses sèches des Avant-monts dolois porté par le Grand Dole dont l’objectif est de préserver le patrimoine naturel et paysager de ces milieux naturels d’exception.

Pour éviter leur fermeture par l’enfrichement, pas de mystères : seule une activité agricole est efficace dans le temps. C’est pourquoi le service environnement du Grand Dole, épaulé par des associations comme Jura Nature Environnement, s’attache à faciliter l’installation de troupeaux d’herbivores sur ces sites. Après les moutons sur le Mont Joly et le Mont Roland, ce sont des ânes qui pâturent les pelouses d’Authume depuis début 2016.

Afin de faciliter l’action de « débroussaillage » qu’opèrent lentement les ânes, Jura Nature Environnement a organisé le samedi 18 février 2017 un chantier participatif, de façon faciliter la circulation des animaux à travers l’ensemble de la parcelle.

C’est donc par une journée radieuse qu’une poignée de bénévoles de JNE se sont retrouvés sur les pelouses sèches, sécateurs, scie et serpes en mains, afin de contrer l’avancée des prunelliers : ouverture de layons, agrandissement des poches de végétation herbacée, créations d’accès, de raccourcis et d’abris sous les arbres.

Lire l’article du progrès

A leur retour au printemps, gageons que les ânes redoubleront alors d’efficacité pour consommer les tendres pousses des arbustes. Ces actions répétées sur plusieurs années, à l’aide d’intervention manuelles ou parfois mécaniques, permettront un recul progressif des buissons jusqu’à obtention d’un gradient optimal de pelouses, buissons et arbres isolés permettant à la biodiversité de s’épanouir de manière harmonieuse avec l’activité agro-écologique en place.

JMZH : Chantier participatif sur le futur ENS des Étangs Vaillant

Un chantier participatif s’est déroulé le mercredi 15 février 2017 à Chapelle-Voland dans le cadre de la Journée Mondiale des Zones Humides. Organisée conjointement par l’association Jura Nature Environnement et la Fédération Départementale des Chasseurs du Jura, tous deux gestionnaires de milieux naturels sur ce site, cette journée a consistée à réaliser l’entretien du marais du Clousiot pour le maintien de sa biodiversité.

Au programme pour les six participants : coupe de ligneux et débroussaillage pour éviter la fermeture et la disparition de plantes herbacées, remise en lumière d’une mare pour favoriser l’accueil des amphibiens, ratissage d’une zone de roselière pour lui redonner une jeunesse, création d’abris pour la faune, etc.

Ce site particulier fait l’objet cette année d’une labellisation en tant qu’Espace Naturel Sensible par le Département du Jura, permettant de rassembler de manière cohérente l’ensemble de zones humides des Etangs Vaillants, de l’amont vers l’aval ! Il est par ailleurs classé au titre de Natura 2000.

Arbre têtard à Montmorot, on continue !

Pour le 3eme hiver consécutif (voir les précédents chantier) à eu lieu un chantier de restauration de vieux saules têtards sur la commune de Montmorot. Ceux-ci sont visibles depuis le Chemin de Durand à Savagna.

Un grand merci à la Commune de Montmorot pour son investissement dans le projet, aux usagers et riverains venus prêter main forte, ainsi qu’au SICTOM de Lons pour la mise à disposition du broyeur (avec son chauffeur !).

Les bûches seront mises à disposition pour des familles de la commune, tandis que les rémanents broyés ont très rapidement trouvé preneur pour divers usages. Notons qu’une partie des copeaux a été déposé dans les cavités des arbres et à leurs pieds afin de reconstituer le fameux terreau fertile et nourricier des trognes.

Retrospective têtard